Créer votre entreprise

Quelles démarches pour créer son entreprise ?

Vous avez trouvé et validé votre projet de création d’entreprise, il va maintenant falloir le structurer.

Cela va passer par le choix d’une forme juridique, la réalisation de votre business plan qui sera nécessaire au financement de votre projet, puis la réalisation des formalités d’immatriculation.

Formes juridiques

Choisir la forme juridique de sa société Le statut juridique est le cadre dans lequel vous allez exercer votre activité. Ce choix dépend du nombre d’associés, du niveau de risque de votre activité, du montant des investissements, de vos estimations de chiffre d’affaires, de vos prévisions d’évolution, de la crédibilité par rapport à certains partenaires, [...]

Business plan

Le business plan ou plan d’affaires est un résumé de votre projet de création d’entreprise. Ce document doit rassembler de la manière la plus cohérente possible tous les aspects du projet. Il constitue une véritable feuille de route des actions qui vont être entreprises et des moyens à mettre en œuvre pour y arriver. Il [...]

Financement de la création, reprise d’entreprise

Les différents moyens de financement de votre société Le financement d’une entreprise peut se faire de plusieurs manières : Apports personnels Prêt bancaire Aides au financement Prise de participation au capital Ces solutions sont très souvent liées. Les conditions d’attribution des prêts sont propres à chaque banque. Cependant, d’une manière générale, il convient de réunir [...]

Formalités de création

En fonction de votre activité et de votre structure juridique, il existe un interlocuteur unique, le Centre de Formalités des Entreprises : Entreprises individuelles exerçant une activité commerciale Chambre de Commerce et d’Industrie Sociétés n’ayant pas d’objet artisanal Artisans Sociétés artisanales de moins de 10 salariés Chambre de Métiers et de l’Artisanat Agents commerciaux, Sociétés d’Exercice [...]

8 réponses à 3. Créer votre entreprise
  1. bonjour
    je suis actuellement autoentrepreneur et je vais très largement dépasser mon chiffre d affaires autorisé et j aimerais passer en EI mais le probleme qui ce presente c’est que en 2007 j avais une eurl qui a été mi en liquidation judiciaire avec une interdiction de gérer j aimerais connaitre les solutions pour travailler
    merci
    Mr CHAPUIS

    • Matthieu Douchy - Consultant en création, reprise et en développement d'entreprise 14/11/2013 à 10 h 44 min Répondre

      Bonjour Monsieur CHAPUIS,
      Une interdiction de diriger ne peut durer plus de 15 années. Tout d’abord, il faudrait voir dans votre cas quand cette peine arrivera à son terme. Si votre peine n’est pas arrivée à son terme, vous pouvez faire une requête au tribunal qui vous a condamné et demander une action en relevé de déchéance, visée à l’article L. 653-11 alinéa 3.
      Bien cordialement,

  2. Bonjour,
    J’ai lu vos articles avec intérêt.
    Vous avez conseillé Mr CHAPUIS de faire une action en relevé de déchéance.
    J’ai été mis en LJ et condamné à une interdiction de gérer pour une durée de 10 ans en 2009. J’ai 55 ans et il est très difficile de trouver du travail à cet âge là.
    Je voudrais également rebondir et remonter une Sarl afin de développer une activité, et je voudrais faire une action en relevé de déchéance en appuyant ma demande après avoir suivi une formation qui pourrait prouver mes compétences à diriger une entreprise.
    Avez-vous déjà eu un cas identique et surtout, voila le but principal de ma question : quelle formation suivre qui soit assez représentative auprès du Juge afin d’espérer le convaincre ?
    ( comptabilité ? gestion ? …)
    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    Antoine

    • Matthieu Douchy - Consultant Formateur en création, reprise et en développement d'entreprise 14/01/2014 à 10 h 39 min Répondre

      Bonjour Monsieur MICHEL,
      En effet, vous pouvez faire la demande d’un relevé de déchéance si vous présentez toutes les garanties permettant de démontrer votre capacité à diriger ou contrôler une entreprise (art L653-11 al 4). Ainsi, une formation professionnelle sérieuse en rapport avec la gestion et la direction d’une entreprise peut être une solution. Cependant, aucune formation ne pourra vous garantir la levée de votre sanction dans la mesure où la décision appartient au tribunal.
      Les formations que nous proposons sont bien en rapport avec la gestion et la direction d’entreprise et peuvent être considérée comme sérieuses.
      N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.
      Bien cordialement,

  3. Monsieur Souleymane 13/02/2014 à 1 h 29 min Répondre

    Je suis titulaire d’une maîtrise en droit des affaires et j’aimerais créer une entreprise de formation et de prestation de services. Quels conseils me donnez-vous?

    • Marine Perier - Consultante Formatrice en création, reprise et en développement d'entreprise 13/02/2014 à 17 h 16 min Répondre

      Bonjour Monsieur SOULEYMANE,
      Malheureusement, cette question est trop large pour que je puisse vous répondre précisément. Cependant, notre formation aux fondamentaux de la création, reprise d’entreprise pourra très certainement répondre à vos interrogations sur la mise en place de votre projet.
      http://www.creactifs.com/formation-createur-repreneur/formation-a-la-creation-entreprise/
      Veuillez nous contacter par téléphone pour valider l’intérêt de cette formation par rapport à votre projet et votre parcours.
      Cordialement,

  4. bonjour,
    je souhaiterais également créer mon entreprise en tant que auto entreprise. Alors quelles sont les difficultés l’ on peut avoir?
    merci
    Christine

    • Matthieu Douchy - Consultant Formateur en création, reprise et en développement d'entreprise 12/11/2015 à 18 h 21 min Répondre

      Bonjour Madame Indray,
      En effet, il est dorénavant très simple d’immatriculer une petite entreprise avec le statut d’auto entreprise. Cependant, l’immatriculation d’une entreprise est la partie la plus simple de l’entrepreneuriat. Il y a un grand nombre de problématiques à traiter comme : Comment allez-vous trouver vos clients? Quelle rentabilité dégagerez-vous de votre activité? Quelles seront vos obligations juridiques, fiscales, sociales?…
      Bien cordialement,

Posez votre question